A Gourmelen : Dialogue social ??? Non, non : Dialogue de sourd !!!

La Direction parle de budget, de déficit de la CNAM ; nous dit qu’il faut comprendre, qu’il faut optimiser les moyens, qu’il faut lisser les plannings …

Vos représentants dénoncent les mauvaises conditions de travail, les rappels téléphoniques intempestifs à domicile , l’expérimentation de nouveaux plannings pour instaurer « le travail à flux hyper tendu » comme mode de gestion du temps de travail , le BURN OUT qui résulte du « new management ».

Bref 3 heures !!! auront été nécessaire à la direction , lors du CHSCT du 4 octobre 2012 , pour ajuster son sonotone et entendre 2 sur 5 les représentants du personnel et le médecin du travail.

Au final vos représentants SUD-CGT-CFDT ont voté unitairement contre l’expérimentation des nouveaux plannings imposés à la RAMENDE (destinés à être généralisés par la suite dans toutes les unités intra-hospitalières de l’EPSM.)
Sur la forme, nous avons rappelé la direction à son obligation légale de consulter le CHSCT et le CTE sur les questions d’organisation du travail.

Même avec les extraits du code du travail à l’appuis, les représentants de la direction se sont montrés nettement moins prévenant envers les représentants du personnel qu’au cours des deux dernières séances du CHSCT auxquelles l’inspecteur du travail assistait.
Sur le fond, nous demandons à travailler sur les observations portées en séance par le Dr Richard pour qui les réactions actuelles sur les plannings sont symptomatiques d’un mal-être au travail plus profond.

Ce vote unanime a été acté dans le CHS-CT , et notifié dans le PV.

Pour autant, ne nous réjouissons pas trop vite, car en plus de surdité, la Direction est également frappée d’amnésie. Elle pourrait, dans les semaines à venir, être tentée de renouveler ce type d’expérience, sous une autre forme tout aussi insidieuse, dans un autre pôle.

Nous sommes à ce jour en vigilance rouge.

Nous engageons les agents à adopter un comportement solidaire, à faire remonter les informations au syndicats, à apporter leur soutien à l’équipe de la RAMENDE, actuellement en situation de stress dépassé si l’on en croit le médecin du travail qui a reçu en consultation la plupart des agents de cette unité.

A chacun son travail !

Nous soignants , sommes payés pour être au service des patients , pour assurer leur bien-être. Si les moyens humains ne sont pas à la hauteur pour atteindre cet objectif , que la Direction s’en accommode avec l’ARS.

Nous n’avons pas à faire les frais des rigueurs budgétaires.
Continuité du service public OUI !!!
Sacrifier notre vie privée NON !!!

NI NONNES , NI BONNES, NI CONNES !!!

Tract CGT-SUD Gourmelen PDF - 105 ko
Publié le 9 octobre 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi