A Travail égal, Salaire égal : La cour des comptes dit non !

La cour régionale des comptes trouve que les contractuels infirmiers et aides soignants coutent trop cher.

Elle demande aux directions de leur supprimer les primes suivantes :

Prime Spéciale de Sujétion Aide-soignant (10% du salaire brut !!!) 147 €
• Prime Forfaitaire Aide-soignant (15€24) ;
• Prime Spécifique IDE « dite Veil » (90€) ;
• Prime Spéciale IDE de début de carrière (35€62) …

Un grand nombre de direction voudrait profiter de cette injonction de la cour des comptes pour s’en prendre directement cette fois aux plus précaires des agents qui pour leur grande majorité sont sur des postes vacants et budgétés qui doivent être occupés par des titulaires.

La cour des comptes joue au pyromane. C’est irresponsable. Depuis la réforme qui a étendu ses missions, elle donne des leçons à tout le monde sur les économies à faire sur le dos des personnels et même sur la façon dont nous devrions travailler. Mais ce ne sont que de minables conseils de comptables.

Les directions doivent bien mesurer et peser l’effet détonateur d’une telle mesure s’ils décident de l’appliquer.

D’ores et déjà il faut préparer une mobilisation large au niveau régional avec toutes les organisations syndicales du secteur pour faire disparaître ces projets lamentables. Nous avons sollicité une rencontre avec l’ARS.

Au niveau national, notre fédération SUD Santé Sociaux a saisie le ministère.

Dans un premier temps, SUD Santé sollicite l’ensemble des personnels à signer la pétition pour :

• Défendre les agents les plus précaires de l’établissement et surtout leur pouvoir d’achat,
• Revendiquer qu’à travail égal, le versement des primes et indemnités ne doit pas être différent entre un agent contractuel et un agent titulaire.

Publié le 19 novembre 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi