Action à Pérharidy le 22 mars pour la CC51

L’intersyndicale CGT-Sud de la fondation CHM manifestait jeudi, en raison des conséquences de la dénonciation de la Convention collective (CCN51) par la chambre patronale Fehap (Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne). Au moment où se tenait l’assemblée générale de la Fehap à Paris, les sections CGT et Sud ont tenu une permanence, de 10h à 15h, pour inviter les personnels de Perharidy à signer une pétition qui sera remise au président du conseil d’administration.

JPEG - 36.4 ko

Elle s’élève contre « la casse des conventions collectives qui conduit à une manipulation des droits des salariés:ancienneté, primes de départ à la retraite, indemnités de licenciement, licenciement disciplinaire, heures supplémentaires ». L’intersyndicale souligne « les effets pervers de la dénonciation de la CCN51, en particulier pour les agents de service hospitalier, des services intérieurs et logistique ». Elle engage la Fehap à « renégocier les points concernant les bas salaires plutôt que de dénoncer la convention ».

Une lettre ouverte a été distribuée pour informer la population et les élus des communes léonardes sur une situation qui nuit au secteur hospitalier associatif sanitaire, médico-social et social.

Publié le 26 mars 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi