Blocage du conseil de surveillance le 9 octobre de 8H30 à 11H30. RDV dans le hall de la Cavale Blanche

Depuis quelques semaines, Monsieur El Sair, Directeur Général du CHRU a décidé avec la complicité de l’ARS la destruction massive de plusieurs centaines d’emplois sur notre établissement. Le 23 septembre, nous étions en force lors du CTE pour dénoncer cette logique comptable qui n’a qu’un seul but, de vouloir réduire les effectifs. Une véritable mascarade cette politique au CHRU, la direction voulait présenter un plan d’économie aux syndicats sans avoir les remontées des pôles ? Chercher l’erreur !!! Face à cette politique de production de soins rentables, en cherchant à réduire les coûts par la suppression de nombreux postes, la direction semble être dans le brouillard le plus total.

Le Directeur a convié un nouveau CTE le 29 septembre dans la plus grande discrétion. Nos collègues de la CGT ont à nouveau refusés de siéger et à juste titre. Sans rentrer dans la polémique avec le syndicat majoritaire qui lui a participé à cette instance.

Etre ou ne pas être autour de la table ?

Faut-il privilégier des pseudos négociations avec un patron totalitarisme qui à ce jour ne laisse aucune part à la négociation. Au vue de la situation, nous devrions tous faire front devant cette direction et bloquer l’ensemble des instances. En maintenant une pression avec l’ensemble des agents du CHRU pour ramener le directeur à la raison et reprendre un véritable dialogue social avec les partenaires sociaux.

« Pour SUD Santé, la CFDT en siégeant le 29 septembre à trahi le personnel !!!! La CFDT du CHRU ne doit pas être plus royaliste que le roi ! Par ailleurs, lors de la prise de parole de la secrétaire de la CFDT pendant le blocage du CTE, elle a juste dénoncée l’impact plus important pour les non médicaux que médicaux. En résumé, la CFDT a déjà pliée le dossier avec de tels propos, nous comprenons mieux cette trahison !!! »

La situation financière à ce jour est tendue, pour autant, la seule solution est–elle la suppression de plus de 190 postes ? Non, le risque d’interdiction bancaire et de mise sous tutelle de l’ARS ne sont pas d’actualités aujourd’hui !! De plus, il ne faut pas oublier la part variable de rémunération du Directeur et de ces collaborateurs. Sachant que s’ils remplissent leurs objectifs, cela représente plusieurs milliers d’€ de prime. Et l’objectif premier est bien de réduire la masse salariale du CHRU. Le déficit de 8.7 millions€ est-il toujours d’actualité où simplement un jeu d’écriture ???

Le jeudi 9 octobre aura lieu le conseil de surveillance, cette instance va ou non valider la présentation du plan de retour à l’équilibre. Lors de cette instance, des représentants politiques, des usagers, de l’ARS seront présents et devront se positionner sur ce point. Se sera l’occasion d’interpeller tout ce petit monde et de les ramener à leur responsabilité devant se vote, si tel n’était pas le cas, il y aura d’autres conseil de bloqués jusqu’à leur faire prendre conscience des enjeux et de nos conditions de travail !!!

La mobilisation du 23 septembre par son ampleur, sa détermination, son unité doit continuer et s’amplifier. Avec cette force, nous savons qu’il est possible de peser sur la Direction et d’inverser la tendance. Nous mettons en garde la Direction, notre syndicat et le personnel ne toléreront aucune remise en cause de l’emploi, de nos conditions de travail ou atteinte de l’offre de soins au CHRU.

SUD Santé Sociaux du CHRU Brest/Carhaix
Site : www.sudsante29.org portable : 0689857682 / 0607288785
sudsantebrest@gmail.com

Publié le 1 octobre 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi