Brest. 200 citoyens dans la rue pour plus de moyens à l’hôpital

Environ 200 personnes ont manifesté ce samedi matin, à Brest, "pour la défense de l’hôpital public".

L’appel lancé par les deux syndicats CGT et Sud était aussi relayé par Vanessa Douguet, cette citoyenne dont la lettre racontant le calvaire de sa tante avait déclenché un buzz énorme sur les réseaux sociaux. "Dommage que les usagers ne soient pas plus nombreux, et que la prise de conscience constatée sur la toile ne soit pas aussi importante dans la vie réelle", a déploré cette mère de famille, avant que le cortège n’entame un défilé conduisant jusqu’aux portes de l’hôpital Morvan.

Un comité de défense va se créer

Une satisfaction quand même : la plupart des usagers présents au rassemblement ont accepté de laisser leurs coordonnées, afin que se constitue, très prochainement, un comité de défense de l’hôpital public brestois. Par ailleurs, la pétition mise en ligne par les deux syndicats CGT et Sud et réclamant plus de moyens a recueilli à ce jour 2.800 signatures.

Soutien de la présidente de la Coordination nationale

Si la direction du CHRU s’est engagée à créer une trentaine de postes et à ouvrir une unité post-urgences à La Cavale Blanche, pour les deux syndicats à l’origine de cette manifestation, "on est encore loin du compte" au regard des besoins et des 168 postes supprimés dans le cadre du plan de retour à l’équilibre financier.

Présente également ce samedi matin à Brest, la Concarnoise Hélène Derrien, qui préside la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, a rappelé que "ce qui se passe à Brest se passe malheureusement partout en France". Elle estime que "derrière la loi Touraine, qui installe des groupements hospitaliers de territoire censés consolider l’excellence de notre système de santé, se cache en réalité la volonté d’éloigner les gens encore de la proximité des soins".

Source : Le Télégramme. 19 mars 2016.

Publié le 19 mars 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi