C’est une première. Une quarantaine de salariés...

C’est une première. Une quarantaine de salariés de la polyclinique Quimper Sud ont manifesté de 14 h à 16 h, ce vendredi, pour dénoncer une dégradation des conditions de travail, à l’appel de Sud santé.

Travail le week-end

Le syndicat vient de créer une section au sein de cet établissement privé qui appartient à la Mutualité française. À l’origine du mécontentement : une modification des plannings des infirmières, aides-soignants et agents. « Certains se retrouvent à travailler jusqu’à minuit et demi, plusieurs soirs par semaine pour 900 € de salaire par mois, affirme Jean-Paul Sénéchal, porte-parole. D’autres ont appris au dernier moment qu’ils devaient désormais être présents le week-end ou plus de douze heures d’affilée. »

La clinique compte près de 200 salariés. Une soixantaine d’entre eux a débrayé. « Beaucoup sont en train de craquer, ajoute Béatrice Kieffer, représentante syndicale de section. Certains subissent des pressions. Ce n’est pas acceptable. »

Une pétition circulera au sein de l’établissement.

- Source : Ouest-France

Publié le 1 juin 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi