CHPM : CLACT EHPAD. Du mieux, mais sans concertation ! ! !

Au cours de la réunion relative à la modification du règlement intérieur du CHSCT concernant l’accès au registre des déclarations des dangers graves et imminents, la direction, nous a sollicités pour parapher l’appel à candidature au CLACT en EHPAD qui était à déposer au plus tard le 6 septembre. Ce dossier a été élaboré à travers un projet mutualisé pour les EHPAD rattachés sous la direction commune du CHPM : CHPM, St Pol de Léon, Roscoff et Huelgoat.

Dans la prévention active des TMS, il a été décidé d’équiper 25 chambres de rails de transferts à raison de 5 rails par services. Les services concernés sont : Avel Mor1 et 2, Coat Roz1 et 2, Ar stivell. A ce jour, il n’y aucune chambre d ‘équipée au CHPM.

Le CLAC en quelques lignes : Il constitue un levier pour contribuer à l’amélioration des conditions de travail et visant à la prévention des troubles musculo-squelettiques et des risques psychosociaux. Le financement est non pérenne et à hauteur de 1 000 000€ pour la région Bretagne. Un cofinancement du CHPM sera sollicité par l’ARS, la direction a prévu de provisionner 25 000€. Il doit être élaboré sur un diagnostic en lien avec le projet social, le document unique, le rapport annuel de la médecine du travail et présenté en instances pour en débattre.

En continuant, nous regrettons que le dossier a été monté en dehors des instances et sans consultation des partenaires sociaux du CHPM… Décidément, au CHPM, tout est fait à l’envers. L’argument de la direction est sur le fait du délai très court, le dépôt du dossier auprès de l’ARS étant situé entre le 16 juin et le 6 septembre 2016.

Sud Santé dénonce encore une fois le manque de dialogue social au CHPM. Nos membres CHSCT ont été très sollicités cet été pour résoudre des dysfonctionnements dans de nombreux services, nous avons rencontré la direction à maintes reprises sans que celle-ci fasse allusion à ce dossier … sans commentaire ! !

Le syndicat SUD se prononce pour une véritable politique continue de prévention des risques psychosociaux et des troubles musculo-squelettiques et la meilleure des préventions reste l’amélioration des conditions de travail et de vie au travail des personnels. Ce dossier a été préparé conjointement entre le médecin du travail et l’ergonome du CHPM en qualité d’expert.

De ce fait et devant un dossier finalisé, le syndicat SUD a appuyé le projet afin que le développement de la prévention des TMS et RPS au CHPM pour le personnel soit développé dans tous les pôles de l’établissement, nous avons donc signé l’appel à candidature au CLACT EHPAD.

Il y aura un CHSCT le 4 octobre avec une information sur ce dossier par la direction, nous ne manquerons pas de dénoncer ce manque de concertation sur la mise en œuvre du projet à candidature.

clact_ehpad_chpm2016.pdf PDF - 374.5 ko
Publié le 7 septembre 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi