CHRU de Brest : préavis de grève

OBJET : préavis local de grève le 29/01/2014

Monsieur le Directeur Général,

La CGT du CHRU Brest-Carhaix et SUD santé ont l’honneur de déposer auprès de vous un préavis local de grève local pour le jeudi 6 février 2014 concernant l’ensemble du personnel du CHRU de Brest, conformément au 3ème alinéa de l’article 3 de la loi n° 777 du 31 Juillet 1963. Sous réserve d’une solution satisfaisante aux personnels concernés intervenue dans le cadre des dispositions des articles 1er et 3 (dernier alinéa) de la loi précitée du 31 Juillet 1963, la cessation concertée du travail prendra effet à 0 heures, ce jeudi 6 février 2014.

Préavis de grève de 24 heures avec possibilité de débrayage de 13h30 à 15h30, de 15h à 17h ou de 13h30 de 17h30

Pour les agents soumis à des services continus et dont les horaires d’embauche et de débauche débordent les jours et horaires précités, le préavis doit couvrir les agents en amont et en aval de ces journées.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce préavis est valable pour l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux.

Nous renouvelons la volonté des personnels en lutte, de voir s’ouvrir de véritables négociations en vue du règlement des revendications portées par l’action de ces personnels à savoir :

-  La révision du projet de brancardage centralisé avec l’embauche de personnel pour constituer l’équipe de brancardage.
-  La titularisation 3 postes de contractuels des laboratoires de biologie menacée de suppression, pour maintenir l’activité et la qualité des services.
-  L’ouverture d’espaces de négociation avec le personnel, sur l’amélioration de l’organisation et des conditions de travail au bloc opératoire.
-  Stopper le démantèlement des services techniques hospitaliers.
-  L’application du décret no 2002-465 du 5 avril 2002 en réanimation médicale.
-  L’augmentation des effectifs dans les services dans lesquels la direction a imposé une augmentation de la capacité d’accueil.
-  Le rétablissement de la ligne de garde sage-femme la nuit aux urgences.
-  Des financements à la hauteur des besoins des services.

Dans l’attente, nous vous demandons de prendre toute disposition dans le respect du droit de grève, à commencer par l’application pleine et entière du droit de grève.

Nous vous rappelons que notre organisation sait prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité et les soins aux malades dans la limite des moyens humains et matériels.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de nos sentiments distingués.

Pascale ROBARDET pour SUD Santé Sociaux
Jacques ROUDAUT pour la CGT du CHRU de Brest

Publié le 30 janvier 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi