CHSCT du CHPM

Accidents de Travail

Sur le CHPM les TMS (Troubles Musculo-Squelettique) représentent 50% des accidents de travail.
Dans ce contexte la direction questionne toutefois le CHSCT sur l’intérêt de conserver le poste d’Ergonome…
C’est le pôle 5 qui est le plus touché par les TMS.

200 Accidents de Travail déclarés en 2013 au CHPM. Ceci dit, combien y en a t’il eu réellement ? Combien d’agents n’ont pas osés déclarer un AT ? Combien de collègues n’ont pas vu leur accident reconnu imputable au service ?

Seuls 25 seraient liés à de la violence. La médecine préventive considère tout de même ce chiffre comme sous évalué. En effet certains actes de violence sont signalés par des fiches d’événement indésirable ou d’autres biais. Les personnels contractuels subissant de la violence n’osant pas forcément non plus le déclarer.

Service de santé au travail

Selon la présentation du Rapport du Dr Corre.

2400 Agents pour 1 seul médecin à 80%, deux IDE, et un 50% de secrétaire médicale
Ces effectifs ne permettent évidemment pas la mise en place des SMR (Surveillances Médicale Renforcée), pour les femmes enceintes, le personnel de nuit (qui devrait être vu tous les 6mois), les agents soumis à des risques biologiques.

Il est possible d’embaucher un autre médecin, des moyens vont être mis en place par l’ARS. Ces moyens seront par contre mis à disposition pour une durée de trois ans.

Pour Sud, ces moyens doivent évidemment être pérennisés sachant qu’un deuxième poste de médecin existait auparavant, Ou sont passés les moyens ?
La santé des salariés devrait être l’un des principaux soucis de notre direction. Cependant cette direction préfère faire des économies. Il ne faut pas rêver, un médecin ça se paye. Les hôpitaux des alentours l’ont bien compris, et il est temps que notre direction se mette à la page.

Le service de santé au travail indique que le nombre de consultations à la demande des agents a augmenté de façon continue depuis quelques années. Du fait de difficultés en lien avec l’affectation, la charge de travail, les relations avec l’encadrement, ou un problème de santé.

En 2010 131
En 2013 246

Ces chiffres montrent bien la dégradation de nos conditions de travail au sein du CHPM. Il serait temps que la direction prenne conscience de l’inefficacité de son action en terme de gestion des risques professionnels.

JPEG - 45.6 ko

Visite de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire)

L’ASN a fait une visite en radiologie et un document explicatif nous a été remis.
La direction se dit globalement satisfaite des points étudiés. Cependant lors du CHSCT la personne référente sur le CHPM n’était pas conviée.
.Il nous semblait pourtant important d’avoir son regard sur la question. Nous l’avons donc rencontrée avant le CHSCT et avons indiqué à M. Breban qu’il serait important que nous puissions bénéficier de son expertise. Elle sera donc invitée à siéger au prochain CHSCT.

Réglementation en matière de produits dangereux.

Des question ont été posées à propos de la manipulation des produits dangereux par les services intérieurs.
M. Le Guen, invité en tant qu’expert, par la direction, a exposé le circuit des déchets alloué aux produits dangereux, mettant en avant l’augmentation des exigences, et allant jusqu’à nous présenter une rétrospective de la gestion des déchets de 2002 à nos jours…
Cette présentation n’a pas vraiment répondu, ni à nos attentes, ni à notre questionnement, mais devrait toutefois aboutir à l’élaboration d’une fiche par produit.

Sachant que depuis des années le personnel manipule des produits dangereux, certains fortement cancérigènes, et qu’il devrait déjà exister des fiches de référence par produit, validés par le CHSCT, comme le stipule le code du travail et le code de la santé publique.
L’intérêt de ces fiches et de cette présentation au CHSCT permettra ensuite de mettre les moyens en œuvre pour la protection du personnel et l’adaptation des locaux.

Devrons nous attendre la prochaine certification pour que la direction prenne soudainement conscience que des mises aux normes s’imposent ?

Ce travail sur la gestion des produits dangereux et celui mené pour la certification du laboratoire d’analyses médicales, a mis en avant l’utilisation d’un produit hautement cancérigène pour procéder à la coloration des formules sanguines. Le laboratoire est tout récent et on s’aperçoit qu’aucune hotte n’a été installée… Là encore, souci du personnel ou souci du portefeuille ?
M. Breban a exigé qu’une solution soit trouvée avant le prochain CHSCT d’octobre, nous l’attendons avec impatience.

Cuisine centrale

D’après la direction, se sont les agents qui sont responsables des troubles agitant la cuisine !
La direction évoque des plaintes de plus en plus nombreuses qui arriveraient au CHPM pour évoquer la mauvaise qualité de la nourriture. Ne serait ce pas plutôt lié à l’article de presse déplorable transmis au Télégramme et au Ouest France par notre chère direction ?

Il nous semble qu’il s’agit là d’un raccourci aberrant, et nous avons exprimé notre désaccord à la direction. La qualité des repas n’a pas changé dans les dernières semaines, il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles…

L’équipe de la cuisine fait de son mieux avec ce qui lui est alloué, n’oublions pas qui décide des achats !
Le budget est constant, le prix des matières premières augmente, qui se serre la ceinture ? Les patients et le personnel.

L’urgence de la situation entraîne la direction à monter trois groupes de travail, l’un sur le périmètre des travaux à engager, le second sur le choix des prestataires extérieurs, par contre nous ne savons pas ce qu’il en est du troisième, le directeur ne s’en souvenait plus…
Comment la direction peut elle avoir si peu de considération pour ses agents ? Ce troisième groupe d’étude ne devrait il pas tout simplement être tourné vers le personnel de la cuisine et ses conditions de travail.

Pour nous la considération des agents est capitale, nous saurons nous mobiliser pour le personnel et nous opposer à la direction si cela s’avère nécessaire.

Publié le 14 juin 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi