Centre hospitalier de Morlaix. Une journée de mobilisation le 17 septembre

Toujours farouchement opposés au plan de retour à l’équilibre présenté par la direction, les syndicats du Centre hospitalier des pays de Morlaix annoncent une journée de mobilisation le jeudi 17 septembre. « On compte bien se faire entendre », clament-ils.

Ils n’ont pas voulu abattre leurs cartes dès hier. Mais une chose est acquise : la journée du jeudi 17 septembre sera placée sous le signe de la mobilisation à l’hôpital. De quelle manière ? « On se fera entendre à l’extérieur de l’établissement », indique simplement l’intersyndicale CFDT-Sud-CGT, qui pourrait bien, à nouveau, appeler à défiler en ville, comme ce fut déjà le cas le 28 mai dernier. Ce jour-là, environ 500 personnes avaient manifesté leur opposition au plan de retour à l’équilibre présenté par la direction afin d’économiser deux millions d’euros. Il prévoit le retrait de trois jours de RTT par agent et, du coup, la suppression de 22,5 postes, le ralentissement des carrières des personnels non médicaux et la généralisation de la durée de travail en sept heures pour les remplacements. Trois mois et demi plus tard, la détermination des représentants du personnel paraît intacte. « Les agents sont toujours aussi remontés », assurent-ils, bien décidés à continuer à faire pression sur la direction.

« Deux postes de directeur peuvent être supprimés »

« Début juillet, on a fait des propositions pour parvenir à des économies, mais on nous oppose une fin de non-recevoir. On est face à un pseudo-dialogue social », regrette Stéphane Postollec (CFDT), qui réclame notamment la suppression de deux postes à la direction, sur la dizaine que compte l’établissement morlaisien, qui emploie environ 2.500 personnes. « A-t-on vraiment besoin de deux directeurs des soins ici ? », s’interroge le syndicaliste. « Une partie du patrimoine immobilier pourrait être vendue car plusieurs logements sont vides », embraie Francis Landouar (Sud), qui trouve « choquant » de voir la directrice générale résider ailleurs que dans un de ces logements. « Pour cela, elle bénéficie d’une prime, ce qui est légal. Mais en ces temps de disette... ».

Le soutien des médecins espéré

« Logique comptable », « hôpital déshumanisé », « ère industrielle »... Voilà les termes que continuent à employer les représentants du personnel, qui aimeraient également « un soutien réel et clair du monde médical dans son ensemble ». En attendant de l’obtenir (ou pas), une assemblée générale des personnels aura lieu mardi prochain, de 15 h à 16 h, au centre social. Avant la journée de mobilisation du 17 septembre. « Le jour du forum sur le bien vieillir à Morlaix », ironisent les syndicats, pour qui l’offre de soins proposée à l’hôpital va forcément pâtir si le plan d’économies est validé tel quel pour le 1er janvier prochain.

Source : Le Télégramme. 4 septembre 2015.

Publié le 4 septembre 2015
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi