Concarneau : urgences. L’appel à une grande assemblée générale

Comme début mai, les Concarnois en lutte contre la fermeture des urgences de nuit ont investi hier matin le conseil d’administration du centre hospitalier intercommunal de Cornouaille (Chic), à Quimper. À l’issue de cette manifestation, certains ont rejoint les Carhaisiens qui, au même moment se mobilisaient pour la sauvegarde de leur hôpital, dans les rues quimpéroises.

Solidarité avec Carhaix

Des actions qui en annoncent bien d’autres, le comité de défense étant bien décidé à ne pas relâcher la pression. Dès ce soir, le comité invite d’ailleurs ceux qui le souhaitent à se retrouver devant l’hôpital de Concarneau, à 16 h 45, pour du covoiturage, en vue de se rendre à Carhaix, pour une nouvelle manifestation de solidarité, prévue à 18 h. Lundi prochain, à 18 h, une nouvelle assemblée générale est programmée, au Centre des arts. Le Comité de défense appelle le plus grand nombre à y prendre part, usagers concarnois et de toutes les communes environnantes. L’objectif est de « faire le point et décider ensemble des suites à donner à la mobilisation en cours ». Lundi sera également remise à André Fidelin la pétition qui a jusque-là réuni quelque 7.500 signatures. Le comité invitera le maire à remettre cette pétition à la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, qu’il doit rencontrer mercredi.

JPEG - 23.1 ko

Au tribunal aujourd’hui

À noter que, sollicité par le syndicat Sud-Santé, le tribunal administratif de Rennes doit également se prononcer aujourd’hui sur la légalité de la décision de fermeture des urgences de nuit, décision prise sans consultation du conseil d’administration du Chic.

6 juin 2008 - Source : Le Télégramme -

Publié le 6 juin 2008
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi