EPSM Gourmelen : pharmacie sous perfusion

Depuis deux mois, l’équipe de la pharmacie connaît une période d’instabilité difficile à gérer.

- Un contexte interne particulier entrainant arrêt de travail et demande de reconnaissance en accident du travail de l’ensemble des membres de l’équipe ( une première sur l’hôpital ! ).

- Un contexte « territorial » dans la tourmente car il semblerait que les instances de l’UHC ne valident pas le vote du directoire de l’EPSM (sensé être autonome…) demandant le maintien de la pharmacie sur le site au titre des spécificités de la psychiatrie ( le projet de rejoindre un groupement d’achat psy régional a été tué dans l’œuf…)

L’ ensemble du personnel pâtit de cette situation : arrêt de travail, sous effectif, glissement de tâches (pharmaciennes et cadre contraints à pallier au manque de préparatrices au détriment de leurs tâches propres).

Nous avons alerté la direction à ce sujet mais plus rien ne bouge….

Et la pression des services constatant une dégradation des prestations s’ajoute à ce contexte difficile.

Il est temps de mettre le direction face à son obligation de moyens concernant la sécurité du circuit des médicaments ( la situation serait-elle identique si l’accréditation avait lieu en juin ?) et d’informer l’ensemble du personnel des difficultés, espérons-le provisoires, de la pharmacie.

Cette équipe au bord du burn-out a besoin du soutien de chacun !

Tract CGT-SUD de l’EPSM Gourmelen - 30 mai 2012.

Publié le 29 mai 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi