Finistère. Les travailleurs sociaux dans la rue le 17 mars 2015

Ils ont manifeste hier à Brest pour défendre le secteur, touché par une reforme nationale, et localement par des coupes budgétaires.

Ce mardi, à l’occasion de la Joumée mondiale du travail social, les salariés du secteur se sont mobilisés à Brest. Une opération-escargot depuis l’ITES, institut de formation aux carrières sociales installé à Kergaradec, jusqu’à la sous-préfecture en centre-ville, a débuté un rassemblement devant les services de I’État. En cause, la réforme des diplômes que devrait subir le secteur. « On nous parle de réarchitecture... Actuellement, il y a quatorze diplômes différents. Il y en aurait beaucoup moins avec un système de tronc commun », la CGT, à l’initiative du rassemblement auquel d’autres syndicats comme la CFDT et Sud ont participé. La réforme pourrait être appliquée dès septembre pour la validation des acquis de l’expérience.

La prévention menacée ?

Localement, les griefs ne manquent pas non plus. Dans le collimateur, les coupes budgétaires annoncées par le conseil général dans le domaine de la prévention, notamment. Dans le Finistère, les associations Don Bosco, Sauvegarde de l’enfance, Avel Mor, et la fondation Massé Trévidy seraient directement impactées. Les premiers chiffres annonçaient des coupes allant de 350 000 € à 450 O00 €. Des sommes qui ont été revues à la baisse. Ce qui n’empêche pas la grogne. Rachel Vigouroux travaille à la Sauvegarde de l’enfance. " Des services que nous sommes les seuls à assurer dans le département sont menacés " , estime t-elle. Les services de formation portés par ces associations et financés par le conseil général aujourd’hui seraient redirigés vers la Région qui a cette compétence. Problème : « Le public accueilli n’a rien à voir avec celui des centres de formation classiques. On y reçoit des jeunes qui sont en rupture avec l système scolaire », indiquent les professionnels du social. Pour évoquer ces sujets, une délégation a été reçue par le secrétaire général de la sous-préfecture. Le secteur reste plus mobilisé que jamais.

Source : Renée-Leurs EÜZEN. Ouest-France. 18 mars 2015.

Publié le 19 mars 2015
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi