Fondation Ildys : le syndicat Sud demande des comptes

Dans un communiqué, le syndicat Sud dit « avoir sollicité la direction de la Fondation Ildys à plusieurs reprises afin d’engager des négociations salariales » arguant que « le point d’indice étant bloqué depuis 2010, une grande partie des salariés perçoit actuellement une rémunération égale ou très proche du Smic. »

Temps de travail modulé

Il continue « après avoir essuyé un premier refus lors des négociations annuelles obligatoires en 2014, le syndicat Sud a vu ses nouvelles propositions retoquées par la direction ; il ne s’agissait pourtant que d’une augmentation mensuelle de 7 € en moyenne par salarié. »

Par ailleurs, le syndicat affirme que « la direction a décidé de mettre en place la modulation du temps de travail dans certains services et de renégocier l’accord 35 heures en vigueur au centre de Perharidy depuis 1999 ; en introduisant de nouveaux horaires de travail tels que des journées de 6-8-10 ou 12 h sur un cycle de huit semaines et en supprimant six jours de RTT. »

Le syndicat Sud déplore la méthode employée par la direction « depuis la fusion avec le centre Ty-Yann et le centre Mathieu-Donnart de Brest » et « craint un mouvement social si de nouveaux rythmes de travail venaient à être imposés aux salariés. »

Interrogée, la direction indique qu’elle fera savoir sa position sur ces sujets, la semaine prochaine, et avant le comité d’entreprise prévu le 28 mai.

Source : Ouest-France. 10 mai 2015.

Publié le 10 mai 2015
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi