Front commun des établissements cornouaillais

Au fil des jours, les comités de défense des hôpitaux de Cornouaille tentent de coordonner leurs actions. Hier matin, plusieurs d’entre eux se sont retrouvés à Troyalac’h pour une nouvelle manifestation.Sans feux de pneus ou de palettes, mais avec une grosse détermination, une cinquantaine de manifestants en lutte pour la défense des hôpitaux de proximité ont investi le rond-point de Troyalac’h, hier matin, peu avant 8 h.

JPEG - 27.1 ko

« Opération symbolique »

Venus de Quimper, de Concarneau, de Douarnenez et de Pont-l’Abbé, les manifestants ont installé des barrages filtrants sur tous les accès, occasionnant d’importants embouteillages, à cette heure de pointe. Une « opération symbolique », comme l’a souligné Jean-Paul Sénéchal, du syndicat Sud-Santé. « Pas question de tout bloquer, on n’est pas là pour embêter les gens ». Juste quelques banderoles, des distributions de tracts, et des discussions, parfois tendues, souvent solidaires, entre manifestants et automobilistes... « On n’a guère le choix, soulignait un membre du comité de défense de l’hôpital de Concarneau. Pour se faire entendre, ce genre d’action est essentiel. Car on parle beaucoup de Carhaix. C’est un symbole. Mais ce n’est pas le seul hôpital menacé. À Concarneau, les urgences de nuit sont fermées depuis une semaine. Et c’est la galère. Quimperlé et Pont-l’Abbé suivront, et peut-être ensuite Douarnenez. On ne peut pas se laisser faire... ».

À Rennes le 20 juin

Après deux heures de barrages filtrants, les manifestants ont pris la route du centre-ville, à vitesse réduite. Une trentaine de véhicules, qui ont fait un tour des quais, avant de se rassembler devant l’hôpital et de se disperser dans un concert de klaxons. D’autres actions sont annoncées dans les jours à venir. Avec un mot d’ordre général : un appel à manifester à Rennes, vendredi 20 juin à partir de 14 h, devant l’Agence régionale de l’hospitalisation.

11 juin 2008 - Source : Le Télégramme -

Publié le 11 juin 2008
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi