Grève à l’UDAF. Le raz-le-bol des personnels.

Colère, indignation, c’est l’heure de la mobilisation


Non seulement à ce jour, Monsieur le Président n’a pas, comme il l’avait indiqué lors de la manifestation devant l’assemblée générale proposé de date pour une table ronde mais de surcroit, nous apprenons lors de la réunion de négociation avec Monsieur FOURNIER que :

Le bureau du conseil d’administration vient de définir sa politique salariale :

- Il rejette notre demande de prime pour tous les salariés
- Il soumet au bon vouloir du financeur une prime de 300 euros pour les mandataires et de 150 euros pour leurs secrétaires
- Il rejette notre demande de reclassification des mandataires
- Il décide d’augmenter les cadres

Après avoir défendu que la valorisation du salaire des mandataires ne pouvait pas se faire au niveau local, la direction « bidouillerait » la convention collective pour augmenter le salaire des cadres.

Deux raisons justifient aux yeux du bureau cette revalorisation :
- Certains de leurs subalternes gagnent plus qu’eux -
- Les cadres de l’ATP gagneraient plus qu’eux.

Plutôt que de s’inquiéter de l’augmentation vertigineuse des arrêts maladie, Plutôt que de souligner le mérite de l’ensemble des salariés,

On choisit de soigner l’égo de certains cadres.

Le président dans son édito transmis à l’assemblée générale parle de « l’équité entre les français. Les droits de chacun doivent être respectés » : Sans doute a-t-il fait sienne la phrase de Coluche : « tous égaux mais certains plus que d’autres ».

Les indignations de notre gouvernance ? Qu’une poignée de « vieux éducs » puissent avoir un salaire supérieur de quelques euros à celui d’un cadre débutant. Vieux éducs, puisque le changement de convention, en ratiboisant les droits des salariés a déjà supprimé toute possibilité que cela perdure. En outre, rappelons que la convention 1966 est déjà une convention reconnue faite par et pour les cadres.

Pour les mandataires
- obligation de se former
- Zéro valorisation

Pour les cadres :
- pas d’obligation de formation
- gratification et valorisation

Lors de son intervention, le cabinet Syndex a mis en évidence sur l’exercice 2012 :
- Une non consommation des budgets
- Une situation financière -déjà confortable- qui se consolide
- Des réserves conséquentes qui financent des projets immobiliers
- une croissance de la masse salariale qui évolue moins rapidement que l’emploi

Parallèlement entre 2007 et 2012, le salaire moyen d’un cadre a augmenté de 3.5% quand sur la même période celui des techniciens a lui baissé de 3%.

Equité dites-vous ? La politique salariale présentée correspond à un mépris général des salariés



Union des associations familiales. Mobilisation de 50 salariés

18 juin 2013. Source : Le Télégramme.


Un tiers des salariés de l’Udaf de Brest, Morlaix et Quimper se sont réunis, vendredi, à l’occasion de l’assemblée générale, afin de manifester contre, notamment, la non-revalorisation de leurs salaires.

Une mobilisation du personnel de l’Udaf (Union départementale des associations familiales du Finistère) s’est déroulée vendredi, en fin d’après-midi, rue Gaston-Planté. Environ 50 salariés de Brest, Quimper et Morlaix se sont regroupés afin de « dénoncer la non-revalorisation des salaires, une absence de dialogue de la part de la direction, une formation "punition" suivie par les mandataires judiciaires et qui a entraîné de nombreux arrêts-maladie et, enfin, le manque de reconnaissance quant au travail fourni », comme l’a expliqué un délégué du personnel. « Les gens sont agacés et manifestent pour la première fois depuis longtemps », poursuit-il. Les salariés ont fait part de leurs demandes : ils réclament, entre autres, qu’une prime soit allouée à tous les salariés au vu des résultats positifs de l’association, ce afin de compenser leur perte de pouvoir d’achat, et que la revalorisation des mandataires judiciaires au plan local soit étudiée, suite à l’obtention du Certificat national de compétences. Les dirigeants ont proposé une éventuelle rencontre à la suite de cette manifestation, sans qu’aucune date n’ait encore été fixée.

Publié le 28 juin 2013
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi