Hôpital. Sud Santé dénonce un « malaise général »

« Un malaise général perceptible partout ». C’est ainsi que Sud Santé a qualifié hier l’ambiance au Centre hospitalier intercommunal de Cornouaille durant l’été. À l’inverse de la météo, l’hôpital de Quimper-Concarneau a connu la surchauffe cet été. « À tel point que des médecins se sont inquiétés des conditions de vie au travail des personnels », a affirmé hier Jean-Paul Sénéchal, secrétaire de Sud Santé. « Nous avons connu pas mal d’arrêts de travail et des problèmes importants de remplacements d’infirmières et d’aides-soignantes. La direction a fait appel à des infirmières retraitées, a retardé des départs à la retraite et a imposé à des temps partiels de travailler à temps complet », a-t-il précisé, dénonçant « l’absence de gestion prévisionnelle des emplois ». Le 22 août, la direction a ainsi prolongé de plusieurs jours la fermeture de lits en moyen séjour (6) et en médecine générale (8) « en raison de l’absence de personnels de remplacement ». « C’est la première fois que des fermetures de lits sont prorogées l’été », a affirmé Sud.

JPEG - 23.5 ko

Urgences : + 900 entrées

Selon le syndicat, la situation a été particulièrement tendue aux urgences. « En juin, juillet et août, Quimper a enregistré 10.500 entrées, 900 de plus que durant la même période l’an dernier avec une augmentation des délais d’attente. Concarneau est passé de 3.200 à 2.400 entrées », a souligné Jean-Paul Sénéchal. « Tout est en train de s’organiser pour y fermer maintenant les urgences de jour avec la volonté de regrouper toutes les urgences de Cornouaille à Quimper ».

Maternité : un transfert de Quimper vers Carhaix

En juillet, la maternité a enregistré 18 % de naissances de plus que ce même mois un an plus tôt. Pour Sud, cette fréquentation a imposé des transferts vers la clinique quimpéroise de Kerjestin. Et même vers l’hôpital de... Carhaix. « Il s’agit d’un petit nombre mais la symbolique est forte », a affirmé Sud qui participe au comité de défense des hôpitaux et des maternités de proximité critiquant les « apprentis sorciers du réaménagement du territoire ».

3 septembre 2008 - Source : Le Télégramme -

Publié le 3 septembre 2008
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi