Hôpital de Morlaix. Débrayage d’une heure le 23 octobre 2012

Hier matin, une centaine de salariés de l’hôpital de Morlaix ont débrayé durant une heure. Une action au cours de laquelle, ils ont fait annuler la réunion du comité technique d’établissement (CTE).

À l’appel de l’intersyndicale CGT-SUD-CDFT, une centaine de personnes a observé un arrêt de travail, hier, de 8h15 à 9h15. À 8h30, ils ont investi la salle de réunion où la direction avait pris place à l’occasion d’un CTE. Mais comme les représentants du personnel ont refusé de siéger à ce comité, celui-ci a été annulé. Les revendications des grévistes portent sur les services techniques et sur les effectifs du pôle MUR (médecine urgences réanimation). Concernant les services techniques, les syndicats estiment « inacceptable la mise à disposition d’autorité d’un agent affecté aujourd’hui à la chaufferie vers la blanchisserie interhospitalière (ouverte depuis un mois) ». « En plus, ajoute l’intersyndicale, Il est tout seul à assurer la maintenance alors qu’ils sont trois dans une blanchisserie du même type à Tréguier ». « Il n’y a pas un, mais 2,2 postes d’agents », se défend la direction du centre hospitalier, qui tient aussi à préciser qu’« elle aurait bel et bien pu confier la gestion de la blanchisserie au secteur privé ».

« Des moyens humains supplémentaires »

À propos du personnel médical, les grévistes réclament des moyens humains supplémentaires, notamment la nuit. Ils exigent ainsi « la présence de deux infirmières à l’USIC (unité desoins intensifs cardiologiques), la création d’un poste infirmier supplémentaire en pneumologie, des effectifs suffisants dans chaque service, la garantie d’avoir un nombre suffisant d’infirmiers diplômés d’État (IDE) engastro, en cas de situations d’urgences... ».

De son côté, la direction assure qu’il « n’y a aucune suppression de postes ». Elle rappelle également qu’au niveau de la cardiologie, le centre hospitalier des pays de Morlaix est « au-dessus du ratio imposé par le décret de 2002 ». Alors qu’un conseil de surveillance est programmé vendredi, les trois syndicats réfléchissent àune action qui pourrait être menée à ce moment-là.

24 octobre 2012 - Source : Le Télégramme.

Publié le 24 octobre 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi