Hôpital de Morlaix. Des barrages filtrants contre le plan d’économie

Au moins 150 agents non médicaux ont participé, en milieu de journée ce jeudi 17 septembre, aux barrages filtrants des ronds-points de Keriven et du Puys, à Morlaix.

« Bonjour, c’est le centre hospitalier des Pays de Morlaix, lance Francis Landouar (Sud santé) à un chauffeur de poids lourd, stoppé au rond-point de Keriven, ce matin. Nous sommes en grève depuis de nombreux mois. Aujourd’hui, nous avons décidé de sortir de l’hôpital pour vous informer. »

Au moins 150 agents médicaux de l’hôpital ont participé aux barrages filtrants organisés à l’appel de l’intersyndicale (CFDT, CGT et Sud santé) du centre hospitalier des Pays de Morlaix (CHPM), en milieu de journée. Ils ont bloqué les entrées et sorties des ronds-points de Keriven et du Puys, points d’accès stratégiques de la ville.

Au moins 150 personnes ont participé aux barrages filtrants organisés à l’appel de l’intersyndicale du centre hospitalier des Pays de Morlaix, en milieu de journée. Au moins 150 personnes ont participé aux barrages filtrants organisés à l’appel de l’intersyndicale du centre hospitalier des Pays de Morlaix, en milieu de journée. | Ouest-France
« Le but n’est pas d’énerver mais d’informer, explique un manifestant. Nous essayons de provoquer une petite gêne sans pour autant être excessifs. Pour l’hôpital, cette journée est importante. C’est pas souvent que le personnel sort pour bloquer des accès à la ville ! Nous ne voulons pas d’une médecine à deux vitesses. »

Après les deux manifestations de mai et juin, en centre-ville, l’objectif était d’interpeller les usagers sur le plan d’économie de la direction du CHPM. Celui-ci concerne uniquement le personnel non médical, soit plus de 2 000 salariés sur les quelque 2 200 du centre.

Selon le CHPM, le taux de mobilisation a atteint environ 10 %. Les mesures du plan de retour à l’équilibre « ne concernent pas uniquement le personnel non médical mais aussi le personnel médical », s’est défendue Ariane Bénard, à la tête de l’hôpital, faisant état d’un déficit en 2015 de 2,2 millions d’euros, soit 1,6 % du budget de l’établissement.

Source : Ouest-France. 18 septembre 2015

Publié le 20 septembre 2015
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi