Hôpital de Morlaix. L’intersyndicale reste mobilisée

Face à une situation sociale des agents jugée « très compliquée » à l’hôpital de Morlaix, l’intersyndicale CGT-CFDT-Sud Santé réfléchit aux moyens de poursuivre l’action. Après plusieurs manifestations en ville et aux abords du site, « le nombre de manifestants a tendance à faiblir », constatent les représentants syndicaux. « Et pourtant, le plan d’économies envisagé par la direction pour 2016 reste, selon nous, inéquitable et injuste. Les échanges que nous avons eu avec Mme Bénard ont été improductifs. Nous sommes dans l’information, et non dans le dialogue social », déplorent les délégués, qui parlent « d’écoeurement et de ras-le-bol dans le personnel paramédical ».

Assemblée générale jeudi

Un courrier sera envoyé dans les prochains jours « à tous les élus du territoire morlaisien », insistent les intéressés. « L’hôpital est un bien public. On ne peut apporter de bons soins que si les conditions de travail restent de qualité. Nous nous étonnons que face à un sujet aussi fondamental pour le territoire, nos élus soient pour l’instant restés plutôt silencieux », poursuit Stéphane Postollec, pour la CFDT. Une assemblée générale est également programmée, à destination de tous les agents, jeudi prochain, de 15 h à 16 h, dans les locaux de l’Ifsi. « C’est l’occasion pour nous de relancer le mouvement et de décider d’autres actions à suivre. On veut prendre les décisions au plus près du souhait de nos collègues », dit l’intersyndicale. Un rendez-vous est également d’ores et déjà pris avec la directrice Ariane Bénard, mardi prochain. « S’il n’y a pas de résultat, nous envisageons d’ores et déjà de faire appel à un médiateur extérieur, pour nos échanges futurs », terminent les délégués syndicaux.

Source : Le Télégramme, 20 novembre 2015.

Publié le 20 novembre 2015
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi