CHRU de Brest. La CGT, Sud et la CFDT dénonçaient le manque de...

La CGT, Sud et la CFDT dénonçaient le manque de moyens. Ils ont obtenu le tiers de leurs revendications. Une signature avec réserve qui valide le protocole de la direction.

Protocole d’accord

Sortie de crise pour l’hôpital après un bras de fer avec les syndicats qui dure depuis deux mois. L’accord proposé par la direction a été signé par la CFDT lundi soir ; CGT et Sud mardi après-midi « après consultation du personnel ». Le protocole d’accord porte sur la création de 30 postes paramédicaux ETP (Équivalent Temps Plein). « C’est très en dessous de ce que nous avions demandé », détaille Soizic Patinec, secrétaire de la section santé-sociaux au CHU.

De son côté Thomas Bourhis pour la CGT se dit « vigilant » sur sa mise en application. « La CGT n’a signé que pour valoriser les avancées obtenues grâce à la mobilisation de tous. » Et rappelle qu’elles ne représentent qu’un tiers des revendications dans un contexte de 168 suppressions de postes prévues dans le plan de retour à l’équilibre budgétaire.

Unité Post-Urgences

Trois postes infirmiers seront créés aux urgences de la Cavale-Blanche. Une Unité Post-Urgences (Upu) est créée avec dix lits supplémentaires. Dix autres lits se rajouteront en périodes de pointe (décembre à mars et juillet-août). Le temps d’accueil ne devra pas y dépasser 48 heures. Un poste de secrétaire de plus est prévu la nuit, mais jusqu’au début de l’été seulement.

Dans les services

Les deux infirmières de nuit d’endocrinologie et neurologie (30 patients) seront secondées, du lundi au vendredi, par une aide-soignante. L’oncologie-hématologie bénéficie d’un poste supplémentaire d’infirmier de jour. Le poste d’auxiliaire puéricultrice de nuit est converti en poste d’infirmière en chirurgie pédiatrique. Un poste et demi est créé en long séjour au centre René-Fortin.

Sécurité des urgences

Un vigile avec chien sera présent la nuit, « mais il devra aussi surveiller l’extérieur du site de la Cavale-Blanche ce qui n’est pas ce que nous avions demandé au départ », souligne Thomas Bourhis. La porte sera fermée et un visiophone installé. À l’accueil, un plexiglas protégera les secrétaires d’un contact direct avec les patients et leurs familles.

Achats de matériel

À l’Ehpad de René-Fortin, des rails au plafond avec harnais seront installés dans les chambres (130 places équipées) pour lever les malades, afin de faciliter la tâche du personnel. Le parc de lits médicaux sera renouvelé à l’Ehpad de Carhaix ainsi que les ordinateurs.

CGT et Sud appellent l’ensemble des personnels du CHU et la population brestoise à se mobiliser pour continuer à défendre leur hôpital. Un rassemblement est prévu ce samedi 19, à 11 h, place de la Liberté.

Sabine NICLOT-BARON.

Source : Ouest-France. 16 mars 2016.

Publié le 17 mars 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi