La vie professionnelle des agents du CHRU, le "cadet" des soucis de Mr El SAIR !!!

SUD Santé rencontre demain après-midi la DRH concernant la liste d’identification des postes supprimés.

Depuis plusieurs semaines, des propositions de réorganisation des services inacceptables circulent, ce n’est plus un scoop, la direction des soins est à mille lieux de la réalité des fonctionnements des unités de soins du CHRU. Voici quelques exemples :

Face à ces suppressions de poste, certains cadres veulent mettre en place des mobilités contraintes et forcées sans qu’à ce jour la direction soit au courant. Par exemple dans le service de consultation CCTV.
Nous trouvons regrettable qu’en plus les agents concernés par cette mobilité ne soit pas informés directement par l’encadrement, mais par les rumeurs de couloir !!! De plus, cette réorganisation va impacter la continuité des soins qui ne sera plus ce qu’elle était.

Autre régression sur la qualité de la prise en charge des patients, les postes d’officières sont appelés à disparaître au CHRU. Ce qui laisse présager une augmentation de la charge de travail des aides soignantes sachant que depuis la mise en place de la centrale de brancardage celle-ci à déjà été augmentée suite à la suppression des postes des ASHQ. Comment vont-elles pouvoir respecter l’obligation de traçabilité de l’hygiène des offices, le risque est-il de voir une augmentation des infections nosocomiales au CHRU !!!

Autre situation alarmante, en chirurgie pédiatrique des postes d’AP et d’IDE vont être supprimés. Face à cette réorganisation, le service ne sera plus dans la possibilité d’assurer toute la charge de travail imposée par les fiches de postes. Par exemple, le transfert des enfants au bloc opératoire par deux AP, ne sera plus possible, l’encadrement a donc proposé à l’équipe que se soit les parents ou les "clowns bénévoles" qui assurent le transfert avec une AP !!!

En pédiatrie, la direction veut imposer des roulements en douze heures aux ASHQ. Nous avons assez d’études et d’expertises qui alertent des effets néfastes sur la santé des salariés. Les ASHQ du CHRU vont-elles être mangées à toutes les sauces ?? De plus, les roulements en 12 hrs doivent obligatoirement passer en CTE et en aucun cas être installés à la sauvage.

Aujourd’hui, les agents du centre de prélèvement de Morvan viennent d’apprendre la fermeture effective du service le 31 décembre 2014. A compter du premier janvier 2015, les patients devront aller dans le secteur privé. Par cette fermeture, Mr El Sair a délibérément fait le choix d’une politique libérale digne d’un chef de clinique privé en n’assurant plus notre mission première. Aujourd’hui, il n’est qu’à la recherche d’activités rentables !

Dans les EHPAD du CHRU, il a été mis en place des astreintes déguisées, les agents sont obligatoirement cerclés sur les roulements. Ce procédé est formellement illégal et montre bien les limites du fonctionnement sans moyen de remplacement. Nous pensions que l’esclavage n’existait pas en France, a priori non, en tous cas pas au CHRU !!!

Nous sommes stupéfaits par le silence des autres organisations syndicales depuis le dernier CHSCT centrale qui a eu lieu le 23 octobre. A la demande des membres du CHSCT sud Santé et de la CGT, suivi par la CFDT après une discussion, une expertise sur l’état actuel des conditions de travail au CHRU a été votée et approuvée. Depuis nous avons relancé les OS du CHRU, silence radio !!!! Devant la pression de la direction à vouloir aller vite sur la mise en place des suppressions de postes, cette expertise doit être réalisée rapidement.

Face à cette politique dévastatrice pour nous, le mouvement doit s’amplifier et s’organiser. Nous appelons l’ensemble des agents à nous remonter toutes les informations concernant les réorganisations de services.

Nous devons ensemble contrer cette direction par l’unité et la mobilisation.

SUD Santé Sociaux du CHRU Brest/Carhaix
SUD Santé Sociaux du Finistère / Rue Yves Thépot 29000 Quimper
Site : www.sudsante29.org portable : 0689857682 / 0607288785
Mail : sudsantebrest@gmail.com

Publié le 6 novembre 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi