Le CTE du CH Morlaix envahi par 150 grévistes à l’appel de SUD et de la CGT

150 grévistes ont envahi la salle de réunion où devait se tenir le Comité technique d’établissement du CH des Pays de Morlaix. La réunion n’a pas pu se tenir et la direction a été obligé d’entendre en direct le refus des personnels et des syndicats SUD et CGT de subir des reculs sociaux inacceptables. Les personnels sont particulièrement remontés contre certaines pistes (suppressions de postes, externalisation, menace sur les RTT). La direction doit comprendre que les personnels ne sont pas des pions et qu’ils comptent bien faire échouer ces projets réactionnaires.

D’autres actions ont été décidées pour ce soir et demain par les grévistes réunis en assemblée générale à la suite de l’action. Nous vous tiendrons informés.

Une motion a été rédigée :

Motion de l’intersyndicale SUD/CGT du Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Le 27 juin 2013.

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs semaines, les agents du centre hospitalier des pays de Morlaix sont fortement mobilisés contre le plan de réduction des dépenses imposé par la Direction.

Les mesures présentées vont aboutir à la suppression de plusieurs postes concernant tous les secteurs du CHPM. Un recours à l’externalisation qui dans certains secteurs coûtera plus cher que le maintien de l’activité telle qu’elle existe aujourd’hui.

Les exercices 2011 et 2012, se sont traduits par un ralentissement des résultats excédentaires, le budget prévisionnel de cette année annonce une dégradation plus importante. Ceci dit, la campagne budgétaire 2013 imposée par l’ARS Bretagne impacte fortement la situation budgétaire de notre centre hospitalier. C’est bien la politique de l’ARS, donc celle du gouvernement qui attaque nos acquis sociaux et nos emplois. En cause, nous subissons une politique d’austérité, menée en pleine crise économique qui entraîne l’étranglement financier du centre hospitalier de Morlaix. Le 6 juin dernier, lors d’une commission de la sécurité sociale, Marisol Touraine a insisté sur le fait que le gouvernement est déterminé à poursuivre les maîtrises de dépenses mises en place par le précédent gouvernement.

Avec cette méthode, l’ARS aggrave délibérément la situation financière en créant un déficit et vous contraint, Mr le directeur, à combler le déficit par des mesures qui touchent le personnel puisque plus de 70 % du budget lui est consacré.

Nous considérons subir un véritable plan social de grande ampleur qui ne dit pas son nom.

Comprenez que nous ne pouvons vous laisser organiser la destruction rampante des emplois et des droits sociaux à travers vos propositions de recherche de réduction des dépenses au CHPM. En 2012, l’absentéisme à explosé, voilà un signe fort de la dégradation des conditions de travail dans notre établissement. Vos propositions d’économies impacteront directement l’absentéisme cette année et les suivantes.

Comment ne pas parler des usagers, qui sont tous concernés par les mesures d’économies. Depuis plusieurs années notre hôpital a perdu plusieurs dizaines de lits. La population du bassin Morlaisien, ne doit pas être prise en otage. Ici on vit moins longtemps, on est plus sujet au cancer, à la dépression, au suicide. Alors vos économies concernant l’offre de soins sont inacceptables.

A travers cette politique, c’est l’hôpital public et ses missions qui sont mis à mal. Ce qui nous révolte le plus c’est que ces mesures vont avoir un effet négatif sur la qualité de la prise en charge des patients qui n’ont pas à faire les frais d’une politique budgétaire aberrante.

Nous vous demandons donc, par cette motion, de renoncer à mettre en œuvre votre plan de resserrement des dépenses et d’être le garant du maintien des postes et de l’amélioration des conditions de travail des agents du CHPM. Ce faisant, nous refusons la dégradation du service public de santé sur le bassin de Morlaix

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos sincères salutations.

_SUD Santé Sociaux Tél : 02.98.62.61.60 Poste : 74.89 Portable : 06.07.28.87.85
_CGT du CH Morlaix : Tél : 02 98 62 61 60 Poste : 7323 Portable : 06 58 96 23 19


Jeudi 27 juin 2013 Compte rendu de la mobilisation de ce matin

Nous étions une centaine ce matin à envahir le CTE.

Une motion de l’intersyndicale a été lue à la direction qui est restée sur ses positions.
Le CTE n’a pas pu avoir lieu et la direction a quitté la salle avec ses dossiers sous le bras.

Les élus CFDT étaient présents avec la volonté de siéger à cette instance.

Suite au blocage par les salariés, ils se sont joints au débat qui a suivi.

Celui-ci a été très animé et les participants ont fait le même constat sur la nécessité de poursuivre le mouvement (période estivale ou pas).

Nous sommes dans l’attente d’une unité syndicale voulue par les salariés :

La CFDT donnera sa réponse cet après midi.

Ralliement ou non à l’intersyndicale, le personnel continue la lutte.

Nous informerons les services au fur et à mesure des évènements.

L’AG a décidé d’une action dés ce soir :

Rendez-vous salle du Roudour à St Martin des champs à partir de 19h45 pour présenter nos revendications à monsieur Bartolone (président de l’assemblée nationale) invité par la section PS de Morlaix.

Rejoignez nous nombreux

Publié le 27 juin 2013
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi