Les brèves de SUD… au CH de Cornouaille

La mise en place de l’entretien professionnel.

SUD SANTE est intervenu pour critiquer la mise en place de l’entretien profes-sionnel au CH de Cornouaille. La direction a exposé les principes de l’entretien professionnel lors du CTE (Comité technique d’établissement) du 28 Mai 2013.

L’entretien professionnel aura un impact inévitable sur les avancements d’échelon (risque de majoration de la durée dans chaque échelon et donc de perte de rémunération), et sur la répartition de la prime.

Quoiqu’on en dise, cet entretien d’évaluation dit « de progrès !!!! » engendrera une pression psychologique et entraînera des répercussions sur les conditions de travail qui ne cessent de se dégrader par manque d’effectif. Les personnels seront ainsi mis en concurrence les uns contre les autres.

On veut nous faire croire qu’ une heure d’entretien avec notre cadre suffira à évaluer nos pratiques et nos objectifs professionnels alors que nous quittons nos services insatisfait , frustrés par le manque de temps consacré aux patients, épuisés par l’importance des tâches dans toutes les professions (administratifs, techniques, médico-techniques ou soignants) …

L’idée du salaire au mérite pointe le bout de son nez !!!!! !

Extrait de la circulaire n° DGOS/RH4/2012/14 du 12 janvier 2012.

- Avancement et régime indemnitaire

L’expérimentation de l’entretien professionnel ne modifie pas le principe général des dispositifs d’avancement d’échelon réduit ou majoré ou de prime de service tel qu’existant à ce jour.

Cependant, l’expérimentation conduit l’autorité investie du pouvoir de nomination à s’appuyer sur les éléments exprimés au travers du compte rendu de l’entretien professionnel, en lieu et place de la notation, pour apprécier la valeur professionnelle des agents.

Les instances doivent être consultées :
- la commission paritaire sur le tableau d’avancement.
- le comité technique d’établissement (CTE) sur les critères de répartition de la prime de service.

Nous regarderons de près les critères de répartition de la prime de service lors de la mise en œuvre de l’expérimentation de l’entretien professionnel. La prime de service ne doit en aucun cas baisser lors de la mise en place des entretiens professionnels et tout au long de l’application de ce système. SUD y veillera.


L’autonomisation du personnel de nuit

L’un des grands projets de la direction est la mise en place des plannings à cycle sur l’ensemble des services de soins.

La direction s’est rendue à l’évidence que l’élaboration de ces plannings était impossible si les personnels de jour continuaient d’assurer les remplacements RTT, CA, arrêts maladie, formation des personnels de nuit.

La seule solution proposée par la direction est l’autonomisation des équipes de nuit :
- Création de groupes de 4 unités de soins
- A l’intérieur desquels les agents circuleraient.
La direction a déjà bien travaillé sur le sujet.... De notre coté, nous avons émis de nombreuses réserves :
- Risque de mobilité à outrance ;
- Risque de non appartenance à une équipe ;
- Risque de manque d’investissement des agents dans les projets de service ;
- Risque d’une moins bonne prise en charge du patient.
Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de ce dossier.


Du cirque pour Noël ???

La Direction nous a fait part des difficultés qu’elle rencontrait pour organiser l’arbre de Noël pour les enfants du personnel.

Jusqu’à présent, cette fête se déroulait dans une salle à Quimper. Pour cause de travaux celle-ci ne sera disponible cette année ni en 2014.

Face à cette situation, la Direction propose d’offrir à chaque enfant de 3 à 12 ans et à un parent ou accompagnant, une séance au cirque d’hiver qui s’installe à Quimper au mois de décembre.

Le coût est bien supérieur à celui des autres années. En s’associant à l’EPSM Gourmelen la direction du CHIC va réserver 1300 places et ainsi obtiendrait un tarif attractif. Les deux hôpitaux inviteront les enfants à une séance commune au cirque le samedi 14 décembre.
Sud n’est pas contre cette solution transitoire, le seul bémol étant que les enfants se verront attribuer un chèque cadeau d’un montant de 21 euros au lieu de 26 euros, la différence de 5 euros servant au financement du spectacle.

Un renseignement, un complément d’information . N’hésitez pas à nous contacter.

Publié le 6 juin 2013
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi