Maison de retraite. La grève se poursuit à Plonéour

Au lendemain de la reprise du mouvement de grève (notre édition d’hier), les salariés de la résidence Pierre-Goenvic ont à nouveau débrayé hier. Ils dénoncent les relations avec leur hiérarchie.

Nous ne faisons pas grève pour le plaisir. Nous sommes tous d’accord pour repartir au travail, mais dans le respect des uns et des autres ». Délégué départemental du syndicat Sud santé, Jean-Paul Sénéchal a rappelé hier le mal-être du personnel de la résidence pour personnes âgées de Plonéour-Lanvern. Un mouvement suivi par la majorité du personnel soignant, réquisitionnés compris, soit près de 50des 70 salariés de la maison de retraite. En signe de protestation, leurs représentants ont boycotté le comité technique d’établissement programmé hier. Comme au mois de janvier, ils dénoncent les difficultés relationnelles avec leur hiérarchie. Et de préciser : « Ce n’est pas une position de refus systématique de la hiérarchie ».

JPEG - 47 ko

Préavis reconduit

Une tension reconnue par Chrystele Denoual-Bolzer, la directrice de l’établissement. Les réunions de médiation organisées le 24mars et le 2avril n’ont pas permis de déboucher sur un accord. « Il me faut des faits circonstanciés pour prendre des décisions. J’attends des rapports écrits », poursuit la directrice de l’établissement. Elle essuie pour l’heure un refus catégorique du personnel, craignant des poursuites judiciaires. En attendant la prochaine réunion de médiation, prévue jeudi, les débrayages quotidiens d’une heure vont se poursuivre. Hier, le syndicat Sud santé a déposé un nouveau préavis de grève pour la semaine prochaine. Il entend demander une entrevue à la Ddass, l’administration de tutelle de l’établissement, ainsi qu’au directeur du centre hospitalier Gourmelen, lié par une convention de direction à la maison de retraite.

J.L.B

22 avril 2009 - Source : Le Télégramme -

Publié le 22 avril 2009
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi