Manifestation des hospitaliers en colère à Caen

En solidarité avec les agents de l’EPSM de Caen et contre la criminalisation de l’action syndicale, une manifestation à regroupé plus de 500 hospitaliers venus en délégation des régions proches.

Les luttes commencent à se coordonner et ainsi à devenir plus efficaces. Le gouvernement devrait y réfléchir à deux fois avant d’accélérer à l’automne ses projets d’austérité dans les hôpitaux publics.

En effet, il n’y a pas un seul établissement de santé où les personnels ne verraient pas leurs conditions de travail s’aggraver constamment. Les cadences sont déjà trop fortes et tous les patients le ressentent bien. Mais les ARH, appuyées par les directeurs, poussent encore plus.

Dans plusieurs hôpitaux, des grèves ont commencé à mobiliser les personnels. A la rentrée, quand les plans d’austérité s’appliqueront avec plus de violence, il est plus que nécessaire d’y opposer une mobilisation nationale forte et unitaire. A conditions que certains syndicats ne jouent pas les bouées de sauvetage du gouvernement.

En tout cas, les équipes SUD seront partie prenante de toute initiative qui permettrait le blocage de cette rigueur insensée. Les patients comme les personnels ne sont pas responsables de la crise. Ce sont les patrons et les gouvernements qui leur font des cadeaux fiscaux et des ristournes de cotisations sociales qui creusent le trou de la sécu.

Nous avons deux mois pour préparer une riposte générale. La manifestation de Caen est la première d’une longue série.

Quand les hospitaliers descendent dans la rue, ils savent se faire entendre.

Publié le 19 juin 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi