Massé-Trévidy. Grève très suivie au pôle enfance

De nombreux salariés du pôle enfance de la fondation Massé-Trévidy ont observé une journée de grève, hier. Restructuration et gels de postes sont au coeur de leurs revendications.

Les personnels et éducateurs du pôle enfance de la fondation Massé-Trévidy ont répondu massivement, hier, à la grève de 24heures lancée lors d’une assemblée générale le 6octobre dernier.

JPEG - 38.7 ko

Restructuration

Ils ont ainsi exprimé leur malaise face à des projets de restructurations et de gels de postes de titulaires. La protection de l’enfance (6-18ans), c’est avec les personnes âgées et l’insertion, l’un des trois pôles d’activité de la fondation Massé-Trévidy. Il regroupe quelque 80 personnels répartis dans sept structures accompagnant une centaine de jeunes placés par le juge des enfants et l’aide sociale à l’enfance. Ce pôle regroupe à la fois des foyers avec internat et des services d’accompagnement de jour, de placement en famille d’accueil. « La direction générale a changé sa politique en fin d’année dernière. Nous avons connu une réorganisation interne. Tout devait remonter de la base, le problème, c’est que cela ne fonctionne pas », a expliqué hier Jean-Pierre Morell, délégué Sud. « On enregistre des coupes franches au niveau des structures, des suppressions de postes. Il n’y a plus de cuisinier au foyer Massé depuis deux mois, ce sont des femmes de service qui font la cuisine », donne-t-il en exemple. Dans ce foyer de la route de Douarnenez à Quimper, « les deux groupes de onze internes vont être remplacés par un groupe de douze », précise-t-il.

« Jamais la moindre réponse... »

« Depuis le mois de mai, on essaie de poser des questions dans toutes les structures de la fondation. Nous n’avons jamais obtenu la moindre réponse, le malaiseest grandissant », explique le syndicaliste. Le mouvement d’hier a été d’autant plus suivi en tout cas que le premier syndicat de la fondation, la CFDT, ne s’y associait pas et que le deuxième, la CGT, s’en est retiré. Une réunion avec la direction doit se tenir demain. Contactée, cette dernière n’a pu être jointe.

- Source : Le Télégramme - 19 octobre 2011

Publié le 19 octobre 2011
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi