Osez dire non, votez SUD

Le jeudi 4 décembre ont lieu les élections de vos représentant(e)s dans les différentes instances, Comités Techniques d’Établissement (CTE) et Commissions Administratives Paritaires (CAP) pour les quatre prochaines années. Dans le contexte actuel, il est primordial de voter massivement pour vos candidat(e)s SUD Santé qui auront ainsi plus de poids pour vous défendre au quotidien, individuellement et collectivement, face aux directions.

Le secteur sanitaire, médico-social et social subit toujours de plein fouet les conséquences des politiques d’austérité et de démantèlement des services publics menées depuis des années. Pour les personnels de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris la situation est de plus en plus critique. Les attaques sont multiples et aggravent les conditions de travail de toutes les professions hospitalières. Ces attaques concernent toutes les filières, soignantes, ouvrières, administratives, socio-éducatives...

La course à la productivité balaye tout l’attachement du personnel à un travail de qualité

A l’épuisement professionnel, aux accidents de travail, aux arrêts maladie qui se multiplient, s’ajoutent une crise morale et professionnelle, un profond sentiment d’abandon et un ras le bol général.
Les directeurs, aux ordres des Agences Régionales de Santé (ARS), au seul motif de la rentabilité de leurs établissements, acceptent et cautionnent les dégâts humains de leurs décisions. Ils provoquent la fuite de centaines de collègues.

La fonction publique hospitalière dans la tourmente

Depuis les années 90, le secteur sanitaire, social et médicosocial subit d’importantes mutations qui ne sont pas sans conséquence pour ses personnels.
Ces changements ont deux sources principales :

- La maitrise des dépenses de la Sécurité Sociale, revues tous les ans à la baisse dans le cadre du vote du Projet de Loi du Financement de la Sécurité Sociale, qui entraîne d’années en années la baisse des moyens pour l’hôpital ;

- La baisse du cout du travail, sur fond de productivité, de rentabilité, imposé par les politiques européennes, qui implique la baisse des recettes pour la Sécurité Sociale et remet en cause à moyen terme son existence même, ainsi que l’existence de l’Hôpital Public.

Les personnels aujourd’hui sont totalement impactés par ces logiques politiques et marchandes : restructurations, fermetures, gel des traitements, dégradation des conditions de travail, des moyens de soins et de prises en charges, précarisation des professions, durcissement des managements....

SUD Santé Solidaires AP-HP, dès sa création, est entré en lutte contre ces logiques. Il défend l’existence d’un grand service public au service de la population, garantissant l’accès à des prises en charges de qualités pour toutes et tous et partout. Il revendique l’amélioration des conditions de travail et des statuts.

Ce même jour, élections des représentants des personnels à la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL), vote uniquement par correspondance.

Publié le 13 novembre 2014
titi