Repos, Congés, Amplitude Horaire… Rien ne va plus au CHPM ! ! !

L’été n’est pas fini et nous sommes régulièrement interpellés par de nombreux services concernant le contenu de leur activité. La politique de gestion des effectifs au CHPM est dans le rouge en cette période estivale. Des risques s’intensifient quand l’équipe se fragmente, quand le travail est déstructuré et perd de son sens.

A travers de nombreux signalements réalisés par notre syndicat ces derniers jours, nous dénonçons le travail à flux tendu dans de nombreux services, la gestion des congés, la dégradation des conditions de travail et l’inefficacité de la direction des soins à gérer l’absentéisme qui est en baisse cette année d’après les chiffres de la DRH. Service de médecine, gastro, bélizal, pneumo hospit, maternité, coat roz, maison des pins, fermeture de 8 lits de l’UHCD.

Les agents assurent, pas la direction ! ! Mais pour combien de temps encore ?

Pour maintenir et accroître l’activité, la direction a choisi de ne plus respecter la législation du travail en invoquant abusivement la « raison de service » et en la détournant de son sens. A trop presser le citron, à trop dégrader les conditions de travail et à trop casser le personnel, cette gestion perfide finit par coûter plus cher qu’elle ne rapporte.

Le manque de personnel accroît l’absentéisme, l’absentéisme accroît le manque de personnel…Comment rompre ce cercle infernal ? En faisant respecter vos droits, tout simplement ! Car ils ne s’arrêteront que là où nous les arrêterons !

La direction a telle réellement la volonté d’offrir aux soignants des conditions de travail digne de ce nom. Au-delà de l’absentéisme et des mauvaises conditions de travail, SUD Santé fait le constat d’une mauvaise gestion du personnel au CHPM. 

Nous constatons, par l’effet d’un étranglement régulier des financements par la T2A et la dégradation de la dotation de la psychiatrie que la direction organise le travail aux limites qu’autorise la législation et finis même par s’en affranchir de façon éhontée.

Il est intéressant de constater qu’au moment où on demande aux blouses blanches de plus en plus de compétence, de corvéabilité, le fonctionnement général de la direction sombre de par l’irresponsabilité d’une hiérarchie statufiée.

Aujourd’hui, il s’avère quasi impossible pour une majorité de services de se départir de ces agents pendant un laps de temps étant déjà en sous effectifs et surchargés par le travail à réaliser. La direction doit absolument revoir sa politique de recrutement, est-il normal qu’aucun jeune diplômé aide-soignant sorti de l’IFAS n’ait été recruté cette année ?

Sud santé a pour mission de défendre au mieux les intérêts des agents du CHPM et de ce fait, nous exigeons des recrutements AS, IDE et une concertation avec notre syndicat dans les jours à venir.

Publié le 26 août 2016
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi