Roscoff. Les salariés du centre de Perharidy contre la mobilité imposée

L’intersyndicale (CFDT, SUD et CGT) du centre de Perharidy, à Roscoff, a organisé, ce jeudi en fin de matinée, une assemblée générale pour l’ensemble des personnels, « pour échanger sur la mobilité, en lien avec la fusion entre la fondation CHM et l’association Ty Yann de Brest » Cette fusion, sous le nom d’Ildys, devant intervenir à compter de 2014, prévoit le déplacement de la direction à Brest et le maintien du siège social à Roscoff.

Pour les représentants syndicaux, les divers entretiens avec la direction actuelle laissent entrevoir « des mouvements possibles de personnels dans le cadre de regroupement de services ». Pour eux, « il ne peut s’agir de mobilité imposée mais bien d’une mobilité choisie ». Prévenant, les syndicats vont « faire un sondage auprès des salariés pour avoir leur avis, sur une mobilité acceptée, et sur leur souhait d’actions à mener ». Les délégués tiennent aussi à préciser que « L’intersyndicale de Ty Yann et celle de l’association Mathieu Donnart qui pourrait aussi rejoindre le groupe, sont en adéquation avec la position des salariés roscovites ».

Source : Ouest-France, 27 septembre 2013.

Publié le 28 septembre 2013
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi