Sud Santé. Réorganisation et tarification au CHRU font tousser

Dans le cadre de la venue d’une délégation de l’Agence régionale de santé (ARS) au CHRU pour l’inauguration du bâtiment 4bis, à Morvan, et de la pose de la première pierre du nouveau service des urgences à La Cavale- Blanche prévue le 6 février, le syndicat Sud Santé Sociaux appelle l’ensemble du personnel à participer à deux manifestations pour « répondre à la politique d’austérité de la direction ». Et d’expliquer : « À travers son plan de réorganisation de développement se cache tout simplement un plan social, qui entraînera sans aucune réaction du personnel et des syndicats des suppressions de postes. Quant à la tarification à l’activité au CHRU, elle ne répond plus au besoin de financement de l’établissement. Malgré une activité en hausse de plus d’un point sur l’ensemble du CHRU et en augmentation depuis plusieurs années, la situation budgétaire annoncée pour l’année 2013 va être encore déficitaire. Nous subissons une baisse des tarifs de nos actes depuis plusieurs années, imposée par le gouvernement via les ARS. Cette baisse demande automatiquement une forte hausse d’activité pour compenser cette perte de rémunération (+3,5 % en 2013). Avec cette politique, nous ne pouvons qu’être asphyxiés. De ce fait, la direction impose des réorganisations et des créations de services inacceptables ».

Manifestation le 6 février

Sud Santé dit « ne plus pouvoir accepter cette casse sociale qui engendre, depuis plusieurs mois, des conditions de travail de plus en plus difficiles » et appelle l’ensemble du personnel à se mobiliser le 6 février, lors de la venue de l’ARS pour exprimer son ras-le-bol », ajoutant que les modalités seront dévoilées à la dernière minute.

Source : Le Télégramme. 30 janvier 2014.

Publié le 30 janvier 2014
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi