Une ministre au CH de Cornouaille et une politique d’austérité pour les hôpitaux qui continue

Lors de la venue de Marisol Touraine, de passage à Quimper pour la signature de la création de l’ICBO (Institut de cancérologie de Bretagne Occidentale), le syndicat départemental Sud Santé Sociaux a rencontré la conseillère de la ministre.

En préambule à notre intervention, nous avons d’abord dénoncé les moyens octroyés par la direction du CHIC pour accueillir la ministre. Alors que l’établissement subit des restrictions budgétaires depuis plusieurs mois, nous trouvions choquant et déplacé de voir autant de moyens financiers dépensés à cette occasion. Le moindre matériel est aujourd’hui refusé dans la plupart des cas pour les agents du CHIC. Jamais ministre (et plusieurs sont venus) n’a été reçu avec un tel déploiement de moyens.

Des services qui ferment malgré les besoins

SUD Santé a ensuite dénoncé les fermetures de services dans les hôpitaux du Finistère, et principalement dans le sud, sous couvert de réorganisation :
- La fermeture des services des urgences de Concarneau la nuit ;
- Le regroupement des activités des laboratoires du Sud Finistère avec déjà une quinzaine d’emplois supprimés ;
- la fermeture totale des chirurgies à Pont-L’Abbé et Douarnenez ;
- les regroupements d’activités qui supprimeront des dizaines d’emplois : rééducation à Concarneau (fermeture du site de Quimper), moyen séjour à Saint-Yvi (fermeture du site de Quimper).

Cette mise en place d’une CHT (Communauté hospitalière de territoire) suite à la loi Bachelot va être dévastatrice pour les emplois et réduire le service public de santé.
Les services qui restent ouverts fonctionnent avec un manque criant de personnel médical et non médical :
- La prise en charge des AVC au centre hospitalier des Pays de Morlaix sur le terri-toire n°1 avec plus de 400 AVC par an et un seul 0,50 % de temps médecin neuro-logue sur l’établissement est l’exemple le plus frappant.

Nous avons évoqué la situation de la maternité du CHIC qui se retrouve seule ma-ternité de tout le sud du département. Au niveau national on évoque l’ouverture de maisons de l’accouchement, SUD a proposé une solution plus réaliste : la réouverture de la maternité de Douarnenez qui réglerait en plus le problème de la distance.

Des personnels exploités

Par ailleurs, SUD Santé à longuement exposé la situation de plus en plus précaire de nombreux agents dans les établissements Finistériens. Le nombre de contractuels explose dans les hôpitaux. Nous avons parlé des deux cas qui sont scandaleux : 600 contractuels au CHIC ; un peu plus de 300 à Morlaix.

Des personnels mal payés

Autre point abordé : les rémunérations des personnels hospitaliers. Il est inadmissible d’avoir des agents qui passent en dessous du SMIC à chaque augmentation de celui-ci. Le nombre de personnes concernées augmente d’année en année dans les hôpitaux. SUD a également dénoncé le blocage des salaires de l’ensemble des personnels et demandé plus particulièrement une remise à niveau (donc vers le haut) de l’ensemble des grilles de rémunération des catégories C (AS, ASHQ, AP, adjoints administratifs, OP, ...).

Des budgets inacceptables

SUD a enfin parlé de la situation financière des hôpitaux. Les budgets hospitaliers subissent une baisse en 2013 des tarifs de prise en charge des patients : – 0,84 % pour le secteur public, contre – 0,21 % dans le secteur privé.

Cela va entraîner des situations budgétaires explosives dans nos établissements publics, avec la baisse des tarifs qui vas avoir pour conséquence, des pertes de recettes T2A (tarification à l’activité) énormes en 2013 et avec l’impact de l’évolution des charges sur nos établissements.

Pour conclure, nous avons dit à la représentante de la ministre que les personnels hospitaliers avaient à cœur de défendre l’hôpital public et qu’ils avaient su à plusieurs reprises se faire entendre.

S’il le faut nous descendrons dans la rue.

Par ailleurs, concernant le sanitaire privé à but non lucratif et le médico-social, nous avons demandé à la représentante de la ministre une réouverture des négociations pour la convention CC51 et l’arrêt de la casse des conventions collectives.

Publié le 7 mars 2013
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi