Une nouvelle section syndicale à la Polyclinique Quimper Sud

La mise en place d’un nouveau protocole entraîne une dégradation des conditions de travail inacceptable. Les horaires de 12 heures se multiplient, les équipes de ménage sont contraintes de travailler jusqu’à minuit et demi.

Bref, ce protocole qui devrait s’appliquer début juin est à rejeter. La direction de la clinique s’abrite derrière une résorption du déficit pour imposer ces nouveaux horaires et réduire ainsi l’emploi. Pourtant de nouveaux praticiens ont été embauchés et l’activité est toujours intense.

En plus, les salaires sont scandaleusement bas. La différence avec les revenus des médecins en devient indécente.

Bref, il faut que la direction sache que la création d’un syndicat Sud ne doit rien au hasard. Il faut que la situation des personnels s’améliore parce que le conflit social pointe son nez.

La clinique fait partie de la Mutualité française Finistère-Morbihan. C’est inconcevable que des mutualistes acceptent de telles conditions de travail dans leurs établissements. En page d’accueil de leur site internet on peut lire :

Héritière d’hommes et de femmes qui se sont engagés pour constituer une société plus harmonieuse, la Mutualité s’appuie sur les principes de solidarité et d’entraide.

Il faut que ces belles idées s’appliquent aussi à celles et ceux qui s’usent au travail dans les établissements de la mutualité.

Publié le 28 mai 2012
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

titi